Catégories
Non classé

Tapis de course : Guide complet

Les tapis de course présentent le meilleur rapport effort/graisses brûlées !

Pourquoi acheter un tapis de course ?

Perdre du poids et retrouver la forme  : Les tapis de course permettent de brûler plus de calories que n’importe quel autre appareil de fitness (steppers, rameurs ou vélos d’appartement).

C’est un appareil des plus efficace pour le système cardio-vasculaire. Les effets bénéfiques de la marche et de la course sont connus pour être les meilleures. Le brûlage des calories permet de perdre du poids.

Associé à un régime alimentaire, une pratique régulière de la course à pied est LA SOLUTION à la perte de poids.

Mieux gérer son emploi du temps

Un tapis de course à la maison permet de pratiquer une activité physique a tout moment. Déplié en quelques secondes, il permet d’être utilisé des que vous avez quelques minutes de libre.

Améliorer ses performances physiques en toute sécurité

Courir sur un tapis de course économise vos genoux ! Les revêtements des routes et des sentiers de course sont parfois trop dur et usent les cartilages du genou. Un tapis de course amortis les chocs mieux qu’une piste d’athétisme. Très utilisé en rééducation, un tapis de course est idéal pour travaillé sa condition physique.

Ne pas dépendre de la météo 

L’avantage des tapis de course ou de tout autre matériel de fitness est de pouvoir être utilisé n’importe quand et n’importe où. Selon les régions ou les pays, la nuit tombe vite, il pleut, il y a du vent.

Avec un tapis de couse vous pourrez courir à votre guise en toute sécurité, pas de verglas ou de terrain glissant. Dés que l’on sait marcher on peut utiliser un tapis de course

Investir pour toute la famille

Il faut savoir que les tapis de course ont pour la plus part un régulateur de vitesse qui convient aussi bien au débutant qu’au champion. De 0 a 16 Km/h en moyenne toute la famille pourra profiter de bienfait d’un petit jogging en regardant la TV ou en écoutant de la musique.

Investir sur le long terme

La durée de vie d’un tapis de course étant très longue (plusieurs années au minimum) l’investissement reste important mais très intéressant comparé à un abonnement dans une salle de remise en forme.

Choisir un tapis de course mécanique ou motorisé ?

Différence d’utilisation

Un tapis de course motorisé est doté d’un moteur qui entraîne la bande de roulement alors qu’un tapis de course mécanique est équipé d’une roue d’inertie qu’il faut lancé et qui entraîne la bande de roulement. Pour une utilisation occasionnelle ou pour de la marche, un tapis de course mécanique suffit, mais dés que l’on veut faire un entraînement plus soutenu avec des plus grandes vitesses, un tapis motorisé s’impose.

Différence de prix

La constitution des tapis n’étant pas la même, nous notons une grande différence de prix entre les tapis motorisé et mécanique. Pour un tapis mécanique, les prix sont de quelques centaines d’euros  alors que pour les tapis motorisés les prix vont de 599 € à plusieurs milliers d’euros pour des tapis haut de gamme. En salle vous ne trouvez que des tapis motorisé. Dans la suite de ce guide nous parlerons principalement des tapis motorisés.

Guide d’Achat du tapis de course

Poids

Pour la stabilité de votre tapis de course, vous devez vous assurer qu’il pourra supporter environ 25 % en plus que votre poids. Pour une bonne stabilité votre tapis devra avoir un poids supérieur à 60 kg. Un tapis lourd est souvent un gage de qualité.

Bande de roulement : La bande de roulement est la partie sur laquelle vous poserez vos pieds. Plus elle est large et longue, plus grand sera votre espace de course. Assurez-vous que la longueur dépasse votre foulée. Une bonne bande de roulement doit faire plus de 40 cm au minimum.

Le moteur 

Généralement exprimé en CV, le moteur est la pièce maîtresse de votre tapis. Plus il sera puissant plus il sera endurant. La vitesse de votre tapis ne sera pas liée directement à la puissance de votre moteur mais il permettra de ralentir l’usure de celui-ci. En dessous de 2 CV, Votre tapis sera consacré a un entraînement occasionnel. A partir de 2 CV votre moteur sera compétitif et permettra un entraînement semi professionnel.

L’ordinateur ou console de bord

Il indique toutes les données concernant votre entraînement : vitesse, vitesse moyenne, calories perdu, temps, durée de course, distance parcourue, pulsation cardiaque et pulsation cardiaque moyenne…. L’ordinateur permet aussi de définir les programme que vous allez suivre.

A ne pas négliger

La sécurité que va vous apporter votre tapis de course dépend des modèles. Le tapis pourra être équipé de coupe circuit pour l’arrêter en cas de chute ou de barre de maintient latérales.

L’inclinaison de votre tapis

Elle vous permettra de varier votre entraînement, généralement les inclinaisons vont de 0 à 10 %. Elle sont manuelle sur les modèles bas de gamme et électrique sur les modèles haut de gamme. Certain modèles ont des programmes intégrés qui font varier l’inclinaison en fonction des programmes de course….

Conseils d’Utilisation

Démarrage : Le démarrage du tapis de course doit se faire à vide, c’est-à-dire que vous ne devez pas être sur le tapis. C’est-à-dire que vous ne devez pas être sur la bande de roulement lors du démarrage de celui-ci. Il en va de la longévité de votre tapis. Plus votre moteur est puissant plus il sera résistant.

Durée d’utilisation : Comme tous les moteurs électriques, le moteur de votre tapis dégage de la chaleur. Afin de le refroidir il est conseillé de faire une pause d’une heure environ toutes les 2 heures d’utilisation pour une vitesse moyenne de 9 Km/h.

Bande de roulement

La bande de roulement, c’est la surface sur laquelle vont être posé vos pieds. Sur la plupart des modèles, on peut la régler de manière a être plus ou moins rigide. Il faut veiller a ce que la bande ne soit pas trop lâche ou trop tendu. Une bande mal ajustée fatiguera votre moteur.

Si elle est trop tendue le contact sur celle-ci sera très dur et désagréable. Si elle est trop lâche, elle flottera sous vos pieds et risquera de vous faire tomber.

Le réglage est très simple. Sur de nombreux modèles il se fait à la base du tapis de course (cf. le manuel de votre tapis). La bande de roulement peut aussi se régler latéralement.

Si vous voyez qu’elle est excentrée vers la gauche ou la droite, vous pourrez corriger cela par le même type de réglage que pour la tension.

 

Catégories
Non classé

Quelle plateforme vibrante choisir ?

Pour un entraînement 10 fois supérieur à un entraînement classique.

Pourquoi une Plateforme Vibrante ?

L’étude théorique des effets positifs des vibrations sur le corps humain a permis la construction des plateformes vibrantes actuelles, grâce à des études particulières d’ingénierie et d’électronique, parmi lesquelles se distingue le travail effectué par M. BOSCO, un chercheur italien.

Il ne faut pas confondre les plateformes vibrantes avec la gymnastique passive ou les électrostimulateurs : les principes sur lesquels ils se fondent et la technologie sont vraiment complètement différents.

Le principe de base sur lequel ont travaillé M. BOSCO et les autres chercheurs a été celui de la locomotion et de la façon dont des exercices de courte durée mais de très forte intensité produisent des effets positifs sur les structures osseuses, musculaires et articulaires.

L’idée de base qui a conduit à la réalisation de la plateforme vibrante a été de remplacer ou compléter (en fonction de l’âge et de l’état général du patient) l’activité physique normale en reproduisant les vibrations bénéfiques que l’on constate pendant la « locomotion » normale.

Les premières plateformes vibrantes furent utilisées dans les stations spatiales russes (il s’agissait justement des plateformes vibrantes de M. BOSCO) et ce sont celles-ci qui permirent aux astronautes russes (qui ne les utilisaient que dix minutes par jour) de rester en orbite 420 jours, contre 120 jours pour les astronautes américains, qui durent revenir sur terre à cause de graves troubles musculaires et osseux.

La plateforme vibrante agit sur diverses parties de notre corps :

  • Sur le système neuromusculaire;
  • Sur la circulation;
  • Sur les cartilages;
  • Sur les tissus osseux;
  • Sur le système hormonal;
  • Sur les neurotransmetteurs.

Il convient de souligner immédiatement que l’utilisation des plateformes vibrantes ne comporte aucune contre-indication. En effet l’utilisation de la plateforme exclut totalement les mouvements brusques, et évite donc d’éventuels traumatismes résultant d’activités physiques tant à l’air libre qu’en salle de gymnastique aux agrès.

Ainsi, on peut utiliser en toute sécurité la plateforme vibrante pour atteindre divers objectifs dans les domaines suivants :

  • Fonctions Sport/Fitness
  • Fonctions Médecine/Physiothérapie
  • Fonctions Esthétique/Bien-être
  • Fonctions Gériatrie/Ostéoporose

Les plateformes vibrantes vous permettent de vous entraîner efficacement sans traumatisme et sans y consacrer trop de temps. Celles-ci répondent aux exigences de la vie moderne, nous avons donc intégré plusieurs plateformes vibrantes à notre catalogue correspondant à différents budgets et répondant à une qualité de vibration efficace.

Quel type de Plateforme Vibrante?

Les modèles et les prix diffèrent mais le principe d’utilisation reste le même.

Votre choix doit se porter sur la solidité de la structure (métal ou plastique), la surface de la plateforme au sol qui vous permettra plus de possibilités d’exercices à partir de 60 cm, l’équipement avec sangle qui permet de travailler de façon plus variées la partie haute du corps, les séances préprogrammées qui vous permettront de travailler sans avoir trop de connaissances, la possibilité de suivre un dvd d’exercices.

Les plateformes qui possèdent ces critères sont celles qui se rapprocheront le plus des plateformes professionnelles utilisées en institut.

Conseils d’Utilisation

Démarrage : Avant de commencer votre séance, n’oubliez pas de vous équiper de chaussures de sport ou chaussons de gym et de vêtements amples (afin d’éviter tout frottement avec la peau). Equipez vous d’une serviette éponge afin de ne pas être gêné par la sueur. Si la température le permet ouvrez la fenêtre afin de mieux « oxygéner » votre séance.

Durée d’utilisation : Une séance d’entraînement sur plateforme vibrante peut varier de 10′ à 20 min. Nous vous conseillons de vous entraîner progressivement en durée afin d’habituer votre corps à réaliser de nouveaux efforts.

Les programmes : Prenez le temps de lire la notice de conseil qui vous sera fournie. Testez sur des durées courtes les différents programmes avec une faible intensité afin de pouvoir par la suite choisir celui qui vous conviendra le mieux.

Catégories
Non classé

Le guide de l’électrostimulation

Des appareils multi-utilisation qui vous permettront de faire travailler différents groupes musculaires suivants différents objectifs (exemple : musculation, massage, tonification, relaxation ).

Pourquoi choisir l’électrostimulation musculaire ?

Notre corps, un capital à préserver…

L’électrostimulation musculaire est efficace.

Il y a très peu de danger à ses applications.

Une chose est sûre, la stimulation électrique sur le muscle a prouvé son efficacité.

Mais encore faut-il savoir choisir le bon appareil…

L’essentiel est de connaître le but recherché en utilisant un appareil d’électrostimulation musculaire.

Vous voulez renforcer vos muscles quelle que soit la région de votre corps, drainer un excès d’eau, défatiguer vos jambes, calmer une douleur, etc…

A partir de cet élément fondamental, vous choisissez votre appareil pour atteindre ce but.

Les résulats obtenus grâce à l’électrostimulation

Un corps tonique et svelte en super forme.

Amincissement, relaxation, détente des muscles raides et douloureux.

Les effets sont identiques à ceux que vous procurent la gymnastique, le massage et la relaxation.

Comment fonctionne l’électrostimulation ?

L’électrostimulation constitue, au départ, une technique d’entraînement intégrée à la préparation des athlètes de haut niveau.

Elle permet d’améliorer la performance musculaire grâce au travail des muscles soumis à une stimulation électrique.

La technique est la suivante :

  • Des électrodes sont placées à des endroits stratégiques du corps où se trouvent les muscles visés, puis des micro-impulsions électriques, réglées avec une intensité précise, sont envoyées au niveau des nerfs pour déclencher des contractions musculaires.

Le programme peut avoir plusieurs objectifs : la récupération après effort, la musculation, la tonification, etc…

Les grands sportifs dans presque tous les sports utilisent cette technique comme méthode d’entraînement alternatif qui remplace alors le travail en salle.

Guide d’achat de l’electrostimulation:

Le choix de votre appareil d’électrostimulation dépend du ou des buts que vous recherchez. Afin de vous guider dans votre choix, nous vous conseillons de prendre le temps d’étudier chaque fiche produit qui vous intéresse afin d’être sûr de ne pas vous tromper.

Vous souhaitez un appareil polyvalent avec un bon rapport qualité prix qui vous permettra de vous tonifier, vous masser, vous détendre nous vous conseillons un appareil allant de 100 à 250 €.

Vous souhaitez un appareil qui polyvalent équipé de la dernière technologique qui vous permettra d’avoir un suivi de vos progrès quelque soit le programme tonification, massage ou détente, nous vous conseillons un appareil allant de 250 à 600 €.

Vous voulez ce qu’il y a de mieux dans le domaine de l’électrostimulation assistée par microprocesseur avec toutes les options possible et une grande diversité de programmes incluant un programme esthétique soins du visage, nous vous conseillons un appareil à partir de 600 €.

Conseils d’Utilisation :

Les électrostimulateurs sont fournis avec un guide d’utilisation spécifiant le bon positionnement des électrodes. Prenez le temps de bien étudier où se placent les électrodes.

Avant d’utiliser votre électrostimulateur pour la première fois, nous vous conseillons de bien lire la notice d’utilisation et de choisir un programme de faible intensité au début afin de vous habituer aux séances d’électrostimulation.

 

Catégories
Non classé

Pourquoi choisir un banc de musculation ?

Ils vous permettront de sculpter votre corps, d’augmenter la force et le volume musculaire en soulevant les barres chargeables manuellement avec des disques de fonte. Ils apportent un entraînement musculaire complet, ils ont l’avantage d’être évolutifs en ajoutant des options. Nos bancs sont livrés sans poids ni barres.

Les bancs de musculation vous permettront de suivre votre progression. Ils sont à équiper de barres et poids, ce qui vous permettra de toujours progresser en ajoutant de nouveaux poids par exemple, vous pourrez ainsi graduer vos efforts au kilos près.

Les mouvements seront plus naturels que sur les machines mais vous demanderont une meilleure technique dans les trajectoires du mouvement.

Les bancs de musculation correspondent à un public sportif et désirant progresser.

Quel type de banc de musculation choisir ?

Certains bancs de musculation ne comportent aucun élément supplémentaire comme les bancs à lombaires, les bancs à abdos ou les bancs simples. Ils vous permettent bien souvent qu’un seul groupe musculaire bien précis et constituent un complément d’entraînement.

D’autres bancs de musculation proposent un ensemble banc et chandelles (repose barre), ils permettent de travailler les muscles pectoraux.

Certains bancs de musculation intègrent en plus des chandelles des options pour travailler les jambes (boudins au pieds du banc) ou les bras (plateau incliné pour les biceps).

D’autres bancs de musculation proposent des systèmes de poulies à chargement avec poids pour travailler les muscles du dos. Nous vous conseillons donc de sélectionner votre banc de musculation en fonction des zones du corps que vous souhaitez travailler.

Guide d’achat des bancs de musculation

Si vous souhaitez travailler l’ensemble du corps sans les dorsaux vous pouvez choisir un banc de musculation à chandelle avec option jambes et bras.

Si vous voulez privilégier un travail sur le haut du buste particulièrement sur sa partie antérieure, un banc de musculation avec chandelle vous suffira. Si vous souhaitez ne travailler que la sangle abdominale ou les lombaires, choisissez un banc de musculation à abdos ou à lombaires.

L’idéal pour un travail général est un banc de musculation proposant des options jambes et dos. Mais si vous voulez travailler vos abdos et vos lombaires, vous ne pourrez pas faire l’impasse sur les bancs à abdos-lombaires.

Astuces: Plus l’empattement du banc de musculation est large, plus votre appareil sa stabilité sera importante.

Si vous avez un gabarit imposant (+ de 80kilos) et si vous soulevez lourd (+ de 80kilos) vous devez vous orienter vers des bancs de musculation avec un bon d’empattement et de bonne qualité (évitez les premiers prix).

Conseil d’Utilisation

Démarrage : Avant de commencer votre séance, n’oubliez pas de vous équiper de chaussures de sport et de vêtements amples (afin d’éviter tout frottement avec la peau). Equipez vous d’une serviette éponge afin de ne pas être gêné par la sueur. Si la température le permet ouvrez la fenêtre afin de mieux « oxygéner » votre séance.

Durée d’utilisation : Une séance d’entraînement sur banc de musculation peut varier de 30′ à 1 heure 30’. Nous vous conseillons de vous entraîner progressivement en durée afin d’habituer votre corps à réaliser de nouveaux efforts.

L’échauffement : Commencer toujours par une série légère et longue (30 répétitions) pour préparer vos muscles à l’exercice plus intensif. Vous pouvez aussi vous échauffer avec un appareils de cardiotraining ou bien en réalisant une mini séance de gym.

Catégories
Non classé

Presses et Système de musculation

Ces appareils à charge guidée vous permettent d’effectuer des exercices de musculation efficaces en toute sécurité grâce aux poids intégrés. Développez votre force et votre volume musculaire comme dans un club de Fitness.

Pourquoi choisir une presse de musculation ?

Les presses ou systèmes de musculation vous permettent de mieux contrôler vos mouvements. Les mouvements sont guidés par la stucture du matériel qui vous évitera ainsi de mal réaliser les exercices. Les systèmes et presses sont donc plus sécuritaires que les bancs de musculation et correspondent à tout type de public. Les poids sont intégrés aux appareils et vous évite toute manipulation de chargement de la machine et de rangement.

Quel Type de Système choisir ?

Les systèmes de musculation sont destinés à travailler de manière ciblée des groupes musculaires particuliers.

Vous devez donc choisir l’appareil qui possède les options de travail sollicitant les groupes musculaires que vous souhaitez développer.

Si vous voulez développer les bras et les épaules, choisissez un système équipé de :

  • Pupitre biceps
  • Poulies basse
  • Poulies hautes
  • Dips
  • Presse à épaules

Si vous voulez développer les bras et le dos, choisissez un système équipé de :

  • Poulie haute
  • Poulie basse

Si vous voulez développer le buste, choisissez un système équipé de :

  • Développé
  • Butterfly
  • Dips
  • Poulie haute

Si vous voulez développer les abdos, choisissez un système équipé de :

  • Sangle à abdos
  • Poulie

Si vous voulez développer les jambes, choisissez un système équipé de :

  • Extension jambes
  • Flexion jambes
  • Presse à cuisse
  • Poulie basse

Guide d’achat de presses et systèmes de musculation

Chaque appareil supporte une charge maximale constituée par l’empilement complet de ses poids.
Vous devez sélectionner votre appareil à charges guidées en fonction de votre niveau et des zones musculaires que vous souhaitez travailler.

Regardez sur les fiches de présentation des appareils quels sont les poids maximum par poste de travail.

Conseil d’Utilisation

Démarrage : Avant de commencer votre séance, n’oubliez pas de vous équiper de chaussures de sport et de vêtements amples (afin d’éviter tout frottement avec la peau). Equipez vous d’une serviette éponge afin de ne pas être gêné par la sueur. Si la température le permet ouvrez la fenêtre afin de mieux « oxygéner » votre séance.

Durée d’utilisation : Une séance d’entraînement sur un système de musculation peut varier de 30′ à 1 heure 30’. Nous vous conseillons de vous entraîner progressivement en durée afin d’habituer votre corps à réaliser de nouveaux efforts.

L’échauffement : Commencer toujours par une série légère et longue (30 répétitions) pour préparer vos muscles à l’exercice plus intensif. Vous pouvez aussi vous échauffer avec un appareils de cardiotraining ou bien en réalisant une mini séance de gym.

Catégories
Non classé

Pourquoi utiliser un rameur ?

Le rameur est particulièrement adapté pour un entraînement de renforcement musculaire du haut et du bas du corps, tout en améliorant le système cardio-vasculaire.

Avec 80% des muscles mobilisés, le rameur vous permettra un entraînement complet. Le rameur est efficace pour la remise en forme et la perte de poids, il permet aussi d’être un appareil d’échauffement pour les entraînements sportifs plus poussés.

Quel type de rameur choisir ?

Il existe deux types de rameurs :

  • Les rameurs à double rames qui permettent un travail musculaire plus important que les rameurs à tirage central
  • Les rameurs à tirage central qui permettent un travail cardio plus important que les rameurs à double rames mais un travail musculaire moindre. Ils sont idéals pour les programmes minceur et tonification.

Guide d’Achat du rameur

Avant d’acheter votre rameur, il faut vérifier que le poids de l’utilisateur soit inférieur au poids maximum autorisé.

Le poids maximum supporté par le rameur détermine et garantit son bon fonctionnement dans le temps. Faites attention de respecter cette indication qui varie en fonction du modèle de rameur.

La longueur du rameur est à prendre en considération dans le choix, car certains rameurs seront trop petits et ne permettront pas une bonne exécution de mouvement.

Il faut choisir un rameur de grande taille pour les personnes mesurant plus de 1.90m et de préférence orientez vous sur des rameurs à tirage central.

Pour pouvoir contrôler vos pulsations cardiaques nous vous conseillons de vous équiper d’une montre cardio (cardiofréquencemètre), la montre cardio vous permettra de mesurer vos efforts et connaître quelle sera la bonne fréquence de travail ou programme à utiliser avec votre rameur.

Conseils d’Utilisation du rameur

Démarrage : Avant de commencer votre séance, n’oubliez pas de vous équiper de chaussures de sport et de vêtements amples (afin d’éviter tout frottement avec la peau). Equipez vous d’une serviette éponge afin de ne pas être gêné par la sueur. Si la température le permet ouvrez la fenêtre afin de mieux « oxygéner » votre séance.

Durée d’utilisation : Une séance d’entraînement sur rameur peut varier de 15′ à 1 heure. Nous vous conseillons de vous entraîner progressivement en durée afin d’habituer votre corps à réaliser de nouveaux efforts.

Les programmes : Prenez le temps de lire la notice de conseil qui vous sera fournie. Testez sur des durées courtes les différents programmes avec une faible intensité afin de pouvoir par la suite choisir celui qui vous conviendra le mieux.

Catégories
Non classé

Comment choisir son tapis de course ?

Comment choisir le tapis de course qui vous convient ?

Les tapis de course ne représentent pas seulement une alternative intéressante à un jogging en extérieur, ils sont un complément indispensable à tout sportif qui souhaite progresser dans sa discipline.

Voici les différents intérêts de posséder un tapis motorisé:

  • C’est la bande de roulement qui fixe la vitesse et qui entraîne le coureur. Il n’y a donc pas d’effort supplémentaire pour entraîner la bande de roulement (par rapport aux tapis mécaniques) et de plus, le coureur est assuré d’avoir une vitesse et une inclinaison constante. Il pourra ainsi contrôler son rythme sur une vitesse constante et avoir un entraînement sans à-coups.
  • Vous vous affranchissez des contraintes de la météo et vous pouvez courir quand bon vous semble.
  • En ville, vous pouvez courir chez vous sans être au milieu de la pollution
  • Vous gagnez du temps : pas besoin de prendre sa voiture pour trouver un endroit où courir
  • Vous pouvez lire, regarder la télévision ou surveiller vos enfants en même temps que vous vous entraînez
  • Une fois l’entraînement terminé, vous êtes chez vous et pouvez boire, prendre une douche, vous relaxer, …
  • Certains tapis disposent de programmes prédéfinis qui vous assistent dans votre entraînement et qui règlent les paramètres du tapis en fonction de vos caractéristiques
  • Certaines personnes utilisent même leur tapis de course pour entraîner leur chien…

Quel moteur choisir pour votre tapis de course ?

La puissance du moteur donne la capacité d’entraînement de la bande roulement ainsi que la vitesse constante de l’appareil.

Pour tous les tapis de course, nous donnons la puissance moyenne constatée en continu, c’est à dire pendant une utilisation normale de la machine, et non pas la puissance en pic qui donne la puissance maximale de l’appareil sur un temps très court.

En règle générale, un tapis avec une puissance de moins d’un cheval suffira pour de la marche pour des personnes pesant moins de 80 kg, mais les personnes plus lourdes qui utiliseront l’appareil auront une vitesse saccadée.

Considérez également que la pente à également de l’importance sur la fatigue du moteur : plus la pente est importante, plus le moteur entraînera facilement la bande de roulement, et inversement.

Quelques conseils pour choisir votre tapis :

  • Si vous faites plus de 80 kg, prenez un tapis d’au moins 1,5 cv
  • Si vous voulez courir à 16 km/h ou plus, choisissez une puissance d’un moins 2 cv
  • Si vous courez plus d’une heure en continu, prenez un moteur de 2 cv

Quelle vitesse choisir sur son tapis de course ?

Choisissez la vitesse en fonction de l’utilisation maximale de votre tapis et prenez en compte l’évolution future de votre entraînement.

Pour déterminer votre vitesse, prenez la distance que vous parcourez habituellement en extérieur en 1/4h et multipliez-la par 4, ou sur 1/2 h et multipliez-la par 2. Ajoutez 3 km/h pour compenser l’irrégularité de la course et vous obtenez la vitesse de course qui vous suffira aujourd’hui.

  • pour de la marche, 8 km/h suffisent
  • pour des petits joggings, prenez un tapis allant au minimum 10 km/h
  • pour des joggings réguliers, prenez au moins 13 km/h
  • pour des courses plus soutenues, prenez 16 km/h
  • si vous faites des marathons en moins de 3 heures 15 min, ou des semi-marathons en moins de 1h40, prenez un tapis allant jusqu’à 18 km/h au minimum

Quelle inclinaison adopter pour son tapis de course ?

Elle peut être fixe, réglable manuellement ou électriquement. La plupart des tapis ont une inclinaison qui commence à 1,5%, ce qui permet de compenser l’absence de résistance du vent.

Ensuite, l’inclinaison peut se régler soit manuellement sur 3 ou 4 positions en modifiant la hauteur des pieds arrières à l’aide d’une goupille de blocage, soit électriquement à partir de la console électronique.

Choisissez impérativement un tapis avec réglage électrique à partir de la console si vous voulez avoir la possibilité de modifier la pente pendant l’entraînement sans descendre du tapis.

D’autre part, l’inclinaison électrique est indispensable pour pouvoir utiliser des programmes qui modifient automatiquement la vitesse et l’inclinaison.

Enfin, l’inclinaison maximale est souvent de 10% à 12%, ce qui est déjà largement suffisant pour simuler une course en côte.

En résumé :

  • Vous ne souhaitez faire que de la marche sur du plat ou vous ne changez jamais l’inclinaison : vous pouvez vous orienter vers un tapis à inclinaison fixe ou manuelle.
  • Sinon prenez impérativement un tapis avec inclinaison électrique.

Le choix de la bande de roulement du tapis

La taille de la bande de roulement détermine la surface de course disponible, mais plus la bande de roulement est grande, plus le moteur doit être puissant pour l’entraîner. La bande de roulement est généralement composée d’un mélange de tissu ultra-résistant et de caoutchouc et elle est prévue sur tous les tapis pour ne pas s’user avant plusieurs années, un simple entretien régulier (avec un nettoyant ménager doux et un chiffon) permettant de lui redonner son éclat d’origine.

La surface de course du tapis de course

La surface de course est une des caractéristiques les plus importantes sur un tapis de course. Plus elle est grande, meilleur sera votre confort, mais plus le tapis devra être puissant.

La surface de course qui vous est nécessaire est déterminé par trois critères importants : votre taille, la façon de courir et l’habitude de la course sur tapis motorisé.

  • si vous faites plus d’1m85 ou avez une grande foulée, choisissez une longueur d’au moins 140 cm
  • si vous avez l’habitude de courir sur un tapis ou si vous l’utilisez pour marcher, vous pouvez prendre une surface de course réduite.
  • attention à la largeur de la surface de course : si vous ne courez pas droit, il faut impérativement prendre une grande largeur (au moins 40 cm)

Capteur cardiaque du tapis motorisé

Pour contrôler efficacement votre entraînement, il est nécessaire de prendre régulièrement votre rythme cardiaque. Pour cela, différents systèmes sont disponibles :

  • la prise des pulsations par le doigt ou le lobe de l’oreille : ces systèmes sont purement indicatifs et ne sont pas réellement fiables. De plus, il faut attendre une minute pour avoir une indication plus ou moins précise des pulsations
  • les capteurs par les paumes des mains (qu’on appelle EKG sur certains modèles) sont de plus en plus présents sur les appareils, ils sont un peu plus précis que les capteurs au doigt ou à l’oreille, mais ils sont plus sensibles et ont donc moins de facilité à « trouver » vos pulsations
  • Enfin, les capteurs cardiofréquencemètres sont fiables et précis. Ils se composent d’un récepteur intégré à l’appareil et d’une ceinture émettrice qui se place directement sur la peau, autour du torse.
Catégories
Non classé

Velo Elliptique : Le guide complet

Combinant les avantages du vélo à ceux du stepper et présentant un excellent compromis cardio et tonification des fessiers, le vélo elliptique est idéal pour travailler chez soi, d’autant plus en cette période de confinement.

Pourquoi choisir un Elliptique ?

Tonifier les jambes, les fessiers et le dos

C’est un excellent compromis cardio et tonification des jambes-fessiers et du dos. Cette nouvelle génération d’appareils vous permet un entraînement de la partie inférieure sans impact de tout premier ordre en combinant le pédalage d’un vélo, la montée des marches d’un stepper ainsi que le mouvement de ski de fond d un walker. Tout le corps est sollicité. Les elliptiques présentent de plus un excellent compromis cardio et tonification des fessiers.

Mieux gérer son emploi du temps

Un elliptique à la maison permet de pratiquer une activité physique a tout moment. Il permet d’être utilisé dès que vous avez quelques minutes de libre.

Améliorer votre physique en toute sécurité

S’entraîner sur un elliptique économise vos genoux ! Sans impact l’entraînement sur elliptique peut être comparé au ski de fond.

Comment fonctionnent les vélos elliptiques ?

Les elliptiques proposent un mouvement en forme d’ellipse, ce mouvement est copié sur celui de la course naturelle sans impact. Vos pieds de se déplacent selon un parcours situé entre le mouvement circulaire d’un vélo et le mouvement plat d’un tapis de course.

Cette nouvelle génération d’appareil vous permet un entraînement en faible impact (réductions des chocs articulaires) de tout premier ordre en combinant les effets du vélo, du stepper ainsi que les mouvements de ski de fond d’un walker.

Ils soulagent ainsi à 100% les articulations des pieds, des genoux et des hanches qui ne rencontrent aucun choc. Le mouvement spécifique est une avancée elliptique qui permet aux différents muscles de vos jambes d’être sollicités sans traumatisme.

Le dos et les bras sont également sollicités grâce au mouvement combiné des poignées et des supports-pieds comme la sensation de ski de fond.

L’elliptique présente un mouvement très confortable et agréable tout en produisant un effet « brûleur de calories » très important grâce à son importante sollicitation du système cardiovasculaire et respiratoire.

Guide d’achat du vélo elliptique

Comment choisir son elliptique par rapport à sa taille

  • Je mesure moins d’1m80 :

Vous pouvez choisir tous les elliptiques y compris les elliptiques mesurant moins de 1m30. Vous n’êtes pas pénalisé par votre taille et l’amplitude du mouvement d’ellipse sera toujours adapté à votre taille.

  • Je mesure plus d’1m80 :

Choisissez un elliptique de plus de 1m30, cette longueur minimum vous offre un confort et une efficacité d’entraînement adaptés à votre taille.

La structure du vélo elliptique

Le poids de votre corps est constamment en appui sur l’appareil. Il est donc impératif de tenir compte de sa morphologie avant de faire son choix.

Une personne petite et assez mince pourra se satisfaire d’un châssis léger. Par contre, un utilisateur d’un grand gabarit risque de voir son elliptique se détériorer dés les premiers mois d’utilisation (risque de voilage de la roue d’inertie, grincement des bras etc.) s’il n’opte pas pour un appareil qui possède un châssis solide.

Le poids des elliptiques que nous vous proposons est indiqué, il est bien souvent un indice de solidité de la structure.

Nous indiquons aussi sur nos fiches le poids maximum de l’utilisateur, vous ne pouvez donc pas vous tromper.

Le poids de la roue d’inertie (ou un volant d’inertie)

Ce sont des appareils à résistance magnétique, le poids de la roue d’inertie va avoir de l’importance sur la qualité de réglage de votre elliptique.

Une roue légère (moins de 8 kg) occasionnera une résistance plus approximative et irrégulière au cours de la séance qu’une roue plus lourde qui vous apportera davantage de confort et de précision.

L’amplitude de course

Elle est conditionnée souvent par la longueur de l’appareil.

Plus l’amplitude augmente, plus la séance est confortable et plus le travail cardiovasculaire et musculaire est efficace.

Pour résumé: vous êtes grand choisissez un elliptique de grande taille.

La console d’entraînement

Etudiez les différentes possibilités qu’offre la console d’entraînement avec des éléments comme la prise de pulsations cardiaques (important), les types de programmes enregistrés et toutes les informations qui sont susceptibles de vous intéresser pendant votre séance (temps, distance, parcourue, calories brûlées etc.).

Ce sont la qualité de ces informations qui vont vous permettent de qualifier vos progrès et de vous fixer de nouveaux challenges lors des nouvelles séances.

Chaque appareil est équipé différemment, votre choix sera personnel et dépendra des besoins d’entraînement que vous avez, mais n’oubliez pas que vous allez progresser, il est donc intéressant de penser à un modèle qui vous motivera encore après quelques mois de pratique.

Les mesures cardiaques

Pour contrôler efficacement votre entraînement, il est nécessaire de prendre régulièrement votre rythme cardiaque.

Deux systèmes sont proposés :

  • Les capteurs par les paumes des mains (Pulsations de contact ou Hand grip), ils sont assez précis et fiables, mais ils sont sensibles et ont donc moins de facilité à « trouver » vos pulsations.
  • Les capteurs cardiofréquencemètres (ceinture thoracique) sont fiables et très précis. Ils sont composés d’un récepteur intégré à l’appareil et d’une ceinture émettrice qui se place directement sur la peau, autour du torse.

Conseil d’Utilisation du vélo elliptique

Démarrage

Avant de commencer votre séance, n’oubliez pas de vous équiper de chaussures de sport et de vêtements amples (afin d’éviter tout frottement avec la peau). Equipez vous d’une serviette éponge afin de ne pas être gêné par la sueur. Si la température le permet ouvrez la fenêtre afin de mieux « oxygéner » votre séance.

Durée d’utilisation

Une séance d’entraînement sur elliptique peut varier de 15′ à 1 heure. Nous vous conseillons de vous entraîner progressivement en durée afin d’habituer votre corps à réaliser de nouveaux efforts.

Les programmes

Prenez le temps de lire la notice de conseil qui vous sera fournie. Testez sur des durées courtes les différents programmes avec une faible intensité afin de pouvoir par la suite choisir celui qui vous conviendra le mieux.

Catégories
Non classé

Comment choisir son vélo elliptique ?

Les vélos ellipiques sont des appareils qui sont apparus il y a environ 2-3 ans sur le marché. Leur intérêt est de faire le lien entre le rameur et le vélo d’appartement. En effet leur mouvement très particulier, en forme d’ellipse, permet de simuler le mouvement naturel de la marche tout en faisant travailler l’ensemble du corps (comme le rameur). C’est donc un entraînement cardio-vasculaire très complet et sans impact sur les articulations, car les pieds restent toujours en contact avec les pédales. Enfin nous tenons faire à la distinction entre vélo elliptique et elliptique : les vélos elliptiques sont des appareils peu encombrants qui sont construits sur une base de vélo d’appartement alors que les elliptiques sont des appareils plus encombrants, mais ils ont l’avantage d’être construits spécifiquement pour reporduire le mouvement elliptique et ils bénéficient donc d’une bien meilleure qualité de mouvement.

Nous détaillons ici les principales caractéristiques d’un elliptique qui vous permettront de faire plus facilement votre choix.

Les différentes caractéristiques du vélo ellipitique à prendre en considération:

La résistance du vélo ellipitique :

C’est une des composantes essentielle des vélos elliptiques. La résistance peut être à sangle, magnétique, ou électro-magnétique :

  • A sangle : une sangle enserre une roue d’inertie et plus elle comprime la roue, plus la résistance est importante. C’est un système qui est de moins en moins utilisé car à part la résistance qui peut être très importante, il n’y a que des inconvénients : usure de la sangle, bruits de frottements, mauvaise fluidité.
  • Magnétique : c’est le sytème le plus courant aujourd’hui car il supprime tout contact et donc toute usure et tout bruit. Des aimants sont disposés autour d’une partie de la roue d’inertie, plus ils sont nombreux et plus ils se rapprochent de la roue, plus la résistance est importante. En plus de la distance par rapport à la roue d’inertie, la résistance est également déterminée par la qualité des aimants et par le type d’alliage utilisé pour la roue d’inertie. Une évolution a récemment été apporté à ce système : sur certains modèle, la résistance magnétique est également motorisée (un moteur est utilisé pour rapprocher ou éloigner les aimants), ce qui permet de régler précisément la résistance mais également d’utiliser des programmes qui la modifient sans intervention de l’utilisateur.
  • électro-magnétique : sur ce système plus complexe, ce ne sont plus les aimants qui générent la résistance, mais la force du courant électrique. Celui-ci peut être auto-généré par le pédalage, ou fourni par le réseau électrique. Cela permet d’utiliser des programmes, d’avoir une fonction ergomètre (calcul de la puissance de travail de l’utilisateur), et de régler très facilement la résistance.

Si vous cherchez simplement un vélo pour vous entraîner régulièrement, choisissez un elliptique à résistance magnétique. Si vous achetez un vélo pour faire de la rééducation, ou pour vous préparer à des compétitions, choisissez un elliptique à résistance motorisée (magnétique ou électro-magnétique).

Roue d’inertie :

  • En théorie, le poids de la roue d’inertie donne la fluidité du mouvement. Plus la roue d’inertie est lourde, plus le pédalage est régulier et fluide. En pratique, la fluidité étant également fonction du ratio de développement de la transmission (comme sur un vélo classique quand vous avez plusieurs plateaux), donc on ne peut pas fier uniquement au poids de la roue d’inertie pour connaître la qualité du pédalage.
  • D’une façon générale sur tous les modèles, une roue d’inertie de 7-8kg est suffisante pour avoir un bon pédalage.

Programmes du vélo elliptique:

  • Les elliptiques moyens ou hauts de gamme intègrent maintenant une multitude de programmes. Mais tous n’ont pas les mêmes fonctionnalités :
  • Programmes de motivation : sur les elliptiques disposant de ces programmes, vous devez suivre le rythme indiqué à l’écran en pédalant plus ou moins vite. L’inconvénient est qu’ils ne prennent pas en compte la résistance que vous devez changer vous-même.
  • Programmes classiques : vous devez suivre le rythme indiqué sur l’écran, rythme qui évolue en fonction de la résistance. Ces programmes modifient également automatiquement la résistance pour varier la difficulté.
  • Programmes pulse-control : les programmes modifient la résistance et le rythme à suivre en fonction de votre rythme cardiaque, pour que celui-ci reste constant, entre 60 et 80% de votre rythme cardiaque maximal.
  • Programmes Watts : ces programmes sont prévus pour la fonction ergomètre qui permet de contrôler la puissance fournie au cours de l’exercice, en modifiant la résistance en fonction du rythme cardiaque, de l’âge, du poids, …
  • Programmes personnalisables : les appareils qui intégrent cette fonction vous permettent de créer vos propres programmes en faisant varier la résistance et/ou le rythme à suivre sur une durée totale de 30 à 45 min, par segments de 1 à 5 min.

Pédalier :

  • Il peut être intéressant de pouvoir régler les pédales le long du pédalier. En effet, cela permet de modifier la position du corps et donc de modifier les muscles qui travaillent. D’autre part, cela permet également de régler le mouvement en fonction de la taille de la personne.

Guidon :

  • La pupart des elliptiques ont un guidon qui est relié au pédalier, ce qui permet de faire travailler simultanément le haut et le bas du corps. Certains modèles ne font travailler que le bas du corps, ce qui est dommage pour l’intensité de l’entraînement, mais ces elliptiques ont généralement l’avantage d’avoir une excellente qualité de mouvement.
  • Dans tous les cas, nous vous conseillons de choisir un elliptique avec 2 guidons : un guidon relié au pédalier pour l’entraînement cardio-vasculaire complet, et un guidon fixe pour faire travailler spécifiquement cuisses et fessiers.

Capteur cardiaque :

  • Pour contrôler efficacement votre entraînement, il est nécessaire de prendre régulièrement votre rythme cardiaque. Pour cela, différents système sont disponibles :
  • La prise des pulsations par le doigt ou le lobe de l’oreille : ces systèmes sont purement indicatifs et ne sont pas réellement fiables. De plus , il faut attendre une minute pour avoir une indication plus ou moins précise des pulsations
  • Les capteurs par les paumes des mains (qu’on appelle EKG sur certains modèles) sont de plus en plus présents sur les appareils, ils sont un peu plus précis que les capteurs au doigt ou à l’oreille, mais ils sont plus sensibles et ont donc moins de facilité à « trouver » vos pulsations
  • Enfin, les capteurs cardio-fréquencemètres sont fiables et précis. Ils se composent d’un récepteur intégré à l’appareil et d’une ceinture émettrice qui se place directement sur la peau, autour du torse.

Stabilisateurs :

  • Si vous placez votre elliptique sur un parquet ou un sol irrégulier, pensez à en prendre un avec des stabilisateurs. Ceux-ci sont de deux formes :
  • Soit des compensateurs de niveau fixés à chacun des bouts d’un des deux pieds, et qui se tournent pour compenser la hauteur
  • Soit des molettes réglables en hauteur sous l’un des 2 pieds

Ils sont autant efficaces l’un que l’autre.